Terroir d'ailleurs

{ ¡ É viva España ! #1 } – San Sebastian

IMG_0810

Pour ce premier article sur la péninsule ibérique, nous avons choisi une destination qui reste très proche, tout en permettant quand même un bon dépaysement : San Sebastián ! Cette ville se situe dans le Pays Basque Espagnol, à moins d’une heure en voiture de la frontière du sud-ouest de la France.

 

Pas besoin de planifier son excursion quand on passe une journée là bas, il vaut mieux vivre à l’heure espagnole. Se promener où bon nous semble, prendre un bon verre de sangria, manger des tapas, écouter de la musique dans les rues et profiter des magnifiques points de vue qu’offre cette ville…

En ce qui nous concerne, nous avons tout d’abord attaqué la journée en montant au point culminant de la ville, le Castillo Kalea. De cet endroit, on peut admirer d’un côté la Bahía de La Concha, et de la l’autre la Playa de Zurriola (cf photo ci-dessus).

IMG_0818IMG_0816Vue sur la Bahía De La Concha.

Après tant d’efforts, une pause s’impose… Nous nous sommes donc dirigés vers le vieux centre-ville afin de trouver du réconfort ! Et c’est vers le bar à tapas Araba Etxea, rue Arrandegi Kalea, que notre choix s’est porté. L’avantage d’être à 4 dans ce genre de restaurant, c’est que l’on peut presque goûter à tout ! Et sans oublier la sangria !!

IMG_0821

 Enfin notre journée s’est poursuivie par une déambulation dans la ville qui nous a permis de tomber un peu au hasard sur quelques merveilles de cette ville…

Constitucion PlazaLa Constitución Plaza

IMG_0830La Cathédrale Buen Pastor

IMG_0826La Iglesia San Vicente

L’Avis des choupis : 7/10 Sa proximité de la frontière française en fait un passage indispensable lors d’un séjour sur la cote Basque ! L’inconvénient de cette proximité est le fait que la ville est envahie de touristes français, ce qui peut casser le charme par moment.

lucas

Terroir d'ici, Terroir sportif

{ Les randonnées #3 } – Raquettes au Mont Aigoual

IMG_1557C’est bien beau de voyager en Ecosse, mais n’oublions pas que nos régions aussi ont du talent (poke E. Leclerc…). Et à ce petit jeu là, le Languedoc est quand bien bien gâté : un arrière pays magnifique que vous avez déjà pu découvrir sur le blog avec Les Matelles, mais aussi avec le Pic Saint Loup, la plage à proximité, mais aussi, et on y pense beaucoup moins, la montagne avec le Mont Aigoual. Nous allons donc faire du 2 en 1 dans cet article en vous présentant à la fois le Mont Aigoual, mais aussi les raquettes.

 

Les raquettes, qu’es aquò ?

IMG_1533

Je dois bien l’admettre j’étais un peu (très en fait…) sceptique sur ce sport. Quel peut bien être l’intérêt de se rajouter du poids au pied, comme si ce n’était pas déjà assez compliqué de marcher dans la neige !! De plus, autant je peux aimer les randonnées, autant dès que je vois de la neige… ben, j’ai envie de skier quoi !

Eh bien le moins que l’on puisse dire est que j’ai eu un changement d’avis express ! Après quelques pas laborieux en après-ski dans la poudreuse, j’ai été ravi de voir que le fait de mettre ces petites raquettes me permettait de ne pas enfoncer mes pattes d’ours 20cm plus bas !

Pour information pour les débutants, prévoir des après-ski, les magasins de locations ne fournissent pas spécialement de chaussures. Nous avons d’ailleurs bien failli nous faire piéger sur ce point-là ! Si vous avez des chaussures de randos bien étanches et dans lesquelles vous êtes à l’aise, privilégiez tout de même cela par rapport aux après-ski, où les ampoules arrivent bien trop vite (c’est encore du vécu ça !)…

Nous voilà donc en route vers l’observatoire, au sommet du mont Aigoual !

 

Organiser sa journée au Mont Aigoual

Le mont Aigoual se situe à la frontière du Gard et de la Lozère, à 1h30 de Montpellier. Les routes sont très bien entretenues et bien dégagées l’hiver, mais il est fortement conseillé de s’équiper avant d’y aller (pneus neige au minimum). L’hiver, on peut y pratiquer plusieurs sports de neige comme le ski alpin ou le snowboard (4 pistes vertes, 5 bleues et 4 rouges), le ski de fond ( 1 piste verte, 3 bleues, 1 rouge et 1 noire), les raquettes bien sûr mais aussi la luge avec une piste dédiée exclusivement à ça.

Tout d’abord il est important de savoir qu’il n’y a aucun magasin de location de matériel directement à la station de ski Prat-Peyrot. Il faut penser à s’arrêter au village de l’Espérou, situé 4 km avant. Dans ce village, plusieurs magasins proposent la location de skis, raquettes, snowboards ou même luges. Les tarifs ont l’air plus ou moins similaires. Une fois équipé du matériel de votre choix, vous devez reprendre la voiture et monter à la station. Mieux vaut arriver assez tôt si vous voulez éviter de marcher un kilomètre avec des chaussures de ski aux pieds !! Si vous souhaitez faire la même randonnée que nous, une fois arrivé devant la station, poursuivez votre route sur environ 500 m et garez-vous dans le virage qui suit. Le point de départ se situe ici. 2 choix s’offrent à vous pour rejoindre le sommet : soit 2 km soit 4 km. Nous avons donc fait la boucle : les 4km à l’aller et les 2 km au retour. La balade est donc assez accessible, même pour les enfants. La plupart du chemin se fait sur la route enneigée (fermée à la circulation bien sûr) mais si vous voulez vous amusez, vous pouvez comme nous, opter pour des raccourcis totalement foireux entre les bois dans la poudreuse !

Distance : environ 6 km (possibilité d’allonger ou raccourcir la balade)
Durée : 3 à 4h, le temps d’apprécier le sommet tout de même !!
Tarif : location des raquettes à 7 € la journée

IMG_1519

IMG_1548IMG_1537IMG_1555

L’avis des Choupis : 8/10 Dépaysement total, calme, nature et air pur cette randonnée est parfaite pour se ressourcer pendant le weekend!

lucas

Terroir d'ailleurs

{ Ecosse #3} – Edinburgh, nos incontournables

Maintenant que vous connaissez quelques lieux pour bien manger, nous enchaînons notre série sur l’Ecosse avec notre top 3 des lieux à visiter à Edinburgh.

#3. The Scottish Parliament

IMG_0518The Debating Chamber

Type : Visite guidée
Durée de la visite : 1h
Tarif : Gratuit

L’avis des Choupis : 8/10 nous ne sommes pas des accrocs de politique, mais il est vrai que nous aimons bien visiter ce genre de lieux qui en dit souvent long sur l’histoire du pays. Le premier parlement écossais a été créé dans les années 1200, mais ce n’est que très récemment, en 2004, que le Scottish parliament a déménagé dans ce nouveau bâtiment. Vous pouvez découvrir ce lieu, et l’histoire du parlement avec une visite guidée gratuite d’environ 1h. Cette visite se fait en petit groupe d’une dizaine de personnes. Notez que vous pouvez aussi assister à des débats parlementaires, mais malheureusement notre planning très chargé ne nous a pas permis de le faire!

#2. Edinburgh Castle

IMG_0495

Type : Visite libre
Durée de la visite : 2h
Tarif : £16,50

L’avis des Choupis : 8/10 pour gagner du temps, nous vous conseillons d’acheter votre ticket à l’avance sur le site officiel du château, et de venir dès l’ouverture. Le lieu est immense, si vous voulez prendre votre temps et ne rien louper, 2 voire 3 bonnes heures sont nécessaires pour cette visite. Vous pourrez notamment observer les joyaux de la couronne, manipuler des armes d’époque (enfin tenir quoi, n’imaginez pas non plus faire un combat avec vos collègues bien sûr !), mais aussi découvrir les prisons du château.

 

#1. Arthur’s seat – Holyrood Park

IMG_0515

Type : Balade – mini rando
Durée de la visite : 3h
Tarif : Gratuit

L’avis des Choupis : 9/10 une promenade (sportive) très agréable à faire par beau temps, et qui donne un splendide point de vue sur la ville une fois au sommet. Le parc est immense, il y a énormément d’endroits tranquilles, ou l’on peut se taper une bonne siestounette (attention à ne se réveiller trop longtemps après, la pelouse est un peu trop confortable…).

 

 

Mais comme tout bon voyage qui se respecte, nous avons aussi quelques petites déceptions :

– Le royal botanic garden : bon, cet avis est à prendre avec des pincettes. Nous avons visité ce parc fin avril, la plupart des plantes n’étaient pas encore en fleur donc le jardin faisait un peu triste. Je suis sûr que si notre visite avait été un petit mois plus tard, notre impression aurait changé complètement.

— Le Real Mary King’s Close : avis mitigé pour cette activité qui retrace l’histoire des « Closes », ces petites rues très étroites et sombres qui relient entres elles les artères principales de la ville. Le premier point négatif est le fait que sur le site, on vend cette visite comme effrayante. Donc oui je reconnais, je voulais y aller un peu pour ça. Eh bien disons que je n’en fais pas de cauchemar !! Ensuite le tarif (£14) est un peu trop élevé pour cette visite guidée d’une heure seulement. Mais restons sur les bons côtés, l’histoire de ce lieu est quand même très intéressante, et le fait de se la faire conter par des personnages en tenues d’époques, dans un lieu qui a été conservé dans les conditions d’avant est d’autant plus prenantes. Le moment fort de cette visite a été pour moi la chambre d’une petite fille, qui avait été abandonnée par sa mère, mais qui pleurait pour une tout autre raison : la perte de sa poupée. C’est donc pour la calmer et arrêter ses pleurs que les visiteurs ont déposé une montagne de jouet à cet endroit.

Les horaires d’ouvertures : ça par contre c’est le pire. Pour une ville si touristique et si importante, nous avons eu la mauvaise surprise de voir que la plupart des lieux touristiques ferment à 17h… ce qui était positif en revanche pour certaines personnes dont je tairai le nom (poke ma co-blogueuse), c’est que les magasins eux à l’inverse ferment beaucoup plus tard. D’où de nombreuses sessions shopping de 5 à 7 !

 

Mais rassurez-vous, ces petites déceptions ne nous ont pas empêchés de hisser l’Écosse dans notre top des pays visités, avec même déjà le projet d’y revenir pour explorer les Highlands en profondeur !

lucas

Terroir d'ailleurs, Terroir gourmand

{Écosse #2 } – Bonnes adresses gourmandes

En tant que grande gourmande, s’il y a bien une chose que j’adore au cours de nos voyages et découvertes, c’est bien de découvrir les spécialités culinaires.

Je ne vais pas vous mentir, je n’ai pas été courageuse lors de notre voyage en Écosse, en effet, j’ai passé mon tour pour le haggis, j’ai laissé le soin à Monsieur de me rapporter son avis… !

Les pays anglo-saxons ne sont pas les maîtres de la cuisine (pardonnez-moi Mr Ramsey, mais c’est vrai), en revanche je me suis régalée avec les goûters et les petits-déjeuners (d’ailleurs, sachez qu’à Édimbourg, les cafés et autres endroits pour petit-déjeuner n’ouvrent pas avant 9 h pour la plupart, une info qui nous aurait été bien pratique le premier jour !), j’avais donc envie de vous dresser une liste des endroits où nous sommes allés et où on s’est régalé avec les différentes spécialités du pays.

Caffe Lucano
37-39 George Iv bridge
Édimbourg EH1 1EL
Royaume-Uni
Old Town

caffe-lucano

Ce café se trouve dans le vieil Édimbourg, nous y avons petit-déjeuner deux fois : le premier et le dernier jour. La décoration et l’accueil chaleureux vous mettent de suite à l’aise. Évidemment, sans hésiter je me suis lancée dans un petit-déjeuner salé : les « Benedict Eggs» et mamahh rien que d’y penser j’en salive encore : Un délice ! L’équilibre était excellent, l’œuf était cuit à la perfection. Le tout accompagné d’un café latte (oui, parce que le café noir n’est pas vraiment la spécialité des régions anglo-saxones…), vous pouvez attaquer la journée sans craindre d’avoir faim dans la matinée !

Liz MacGregors
4 Manse Rd
Aberfoyle
Aberfoyle FK8 3XA
Royaume-Uni

liz-macgregors

Lors de notre roadtrip, nous nous sommes arrêté dans la petit ville d’Aberfoyle, équipé nous avions pris notre repas, mais, ce petit café m’a fait de l’œil, un petit café avant de repartir était le bienvenue… finalement cet arrêt s’est transformé en goûter ! Il faut que je vous explique, il y a un gâteau que j’apprécie particulièrement originaire du Royaume-Uni : Le carrot cake. Donc autant vous dire que quand s’étend devant vous une multitude de gâteaux gourmands tels que le chocolaté fugde, le red velvet et… le carrot cake, résister devient un véritable challenge ! Eh bien oui, je n’ai jamais mangé un carrot cake comme celui-ci : gras et sucré, mais tellement, tellement bon ! Si un jour vous avez en avait l’occasion allez-y et régalez-vous !

Forsyth’s Tea Room
81 High Street
Chalmers Close
Édimbourg EH1 1SR
Royaume-Uni
Old Town, Royal Mile

Forsyth’s-Tea-Room

Ce salon de thé m’a beaucoup touché, il est pour moi le salon de thé écossais par excellence : Ambiance et vaisselles kitch, je me suis vraiment sentie à l’étranger, je me suis vraiment sentie au cœur du cliché british ! Il est tenu par une mamie adorable, qui m’a fait pensé à ma propre grand-mère, vous y serez bien accueillie et vous y trouverez toutes les spécialités : Tea time avec les petits canapés, le thé avec le nuage de lait, du chocolate fudge, un chocolat chaud avec pleins de chamallows et… du carrot cake ! Je vous le conseille pour le dépaysement !

The Edinburgh Larder
15 Blackfriars Street
Édimbourg EH1 1NB
Royaume-Uni
Old Town, Newington

The-Edinburgh-Larder

Voici une autre bonne adresse pour petit-déjeuner, ici vous trouverez des produits vegan et bio dans une ambiance Slow Food. La carte s’adapte en fonction des produits de saison notamment pour le midi. Une adresse sympathique avec un bon rapport qualité-prix. De mon côté j’avais opté pour le porridge aux abricots secs, tandis que Lucas avait choisi des œufs brouillés au bacon.

Et vous ? avez-vous de bonnes adresses à Édimbourg ?

Terroir d'ailleurs

{ Écosse #1 } – Une journée dans les Highlands

IMG_0335

Comme vous avez pu le voir dans notre petite présentation, nous allons essayer au travers de notre blog de vous faire voyager en France, mais aussi dans le monde. Cet article est donc le premier d’une série sur l’un de nos voyages coup de cœur : l’ÉCOSSE !!

La campagne, l’air pur, la verdure, les lochs, des points de vue à couper le souffle… et du soleil! Tout ce que j’aime réuni dans une seule et même journée! Et c’est dans les Highlands que j’ai trouvé mon bonheur. Pour visiter facilement, sans se prendre la tête avec la location d’une voiture, le choix des destinations et tout ce qui va avec, nous avons choisi de faire confiance à une compagnie de voyage : The Hairy Coo.

L’avantage de ce tour est qu’il sort des sentiers battus. Tout d’abord de par son guide qui, dès les premières minutes, vous donne l’impression d’être votre meilleur pote écossais qui veut vous faire découvrir son pays. Ensuite, de par son nom : The Hairy Coo, que l’on pourrait traduire par « la vache chevelue ». Ce nom n’est pas choisi au hasard puisque lors de la journée, nous rendons visite à ces belles demoiselles ! Et enfin la dernière particularité et pas des moindres, est le tarif du tour : chacun donne ce que bon lui semble. Certains ont donc passé une journée à l’œil, ce qui nous a profondément choqué ne serait-ce que pour la gentillesse de notre guide. De notre côté, nous avons payé 30£ chacun. Et quand on regarde les prix de certains autres tours similaires, ce n’est pas cher payé.

Départ : Édimbourg centre, 9h
8 lieux visités
Retour : 18h
Tarif : à votre bon cœur!

IMG_0380C’est donc à bord de ce splendide bus orange que nous partons à la découverte des Highlands !!

Notre premier arrêt a été au Forth Bridge, un des plus longs ponts ferroviaires du monde. Il est également classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
IMG_0319

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la ville de Stirling, où nous avons visité les alentours du National Wallace Monument et du château de Stirling. La journée s’est poursuivie par la visite d’un premier lac, le Lake of Menteith. Et c’est là que j’ai eu mon premier coup de cœur de la journée. Les lacs dans les Highlands sont juste sublimes.
IMG_0371IMG_0369

Après une pause déjeuner dans le charmant village de Aberfoyle, où nous avons trouvé un salon de thé (Liz MacGregor’s Restaurant & Coffee Shop) avec un énooooorme choix de gâteaux, nous avons enchaîné sur un deuxième lac, encore plus beau que le premier : le Loch Katrine.
IMG_0420 IMG_0425

Et pour finir, cerise sur le gâteau, nous avons rendu visite aux célèbres Hairy Coo !!! Nous avons eu la chance de pouvoir leur donner à manger, les caresser et prendre des photos avec elles, tout cela entre deux coups de cornes esquivés !

IMG_0390

L’avis des Choupis : 10 / 10 !!! Ce tour est idéal pour découvrir les Highlands lors d’un court séjour en Écosse, si l’on souhaite sortir des grandes villes telles qu’Édimbourg ou Glasgow, mais que l’on a pas forcément le temps d’approfondir. Un guide très sympathique et disponible, un dépaysement total et un tarif dérisoire. Certainement l’un de mes meilleurs souvenirs de vacances. Vous pouvez y aller les yeux fermés!

lucas

Terroir sportif

{ Les randonnées #2 } Avant d’y aller, bien s’équiper !

Quand je pratique un sport, j’aime être équipée et avoir le minimum pour être prête et me mettre en condition. Il en va de même pour les randonnées. Je vous présente donc ma liste pour être bien équipé pour une rando niveau facile à moyen.

rando

1. Une bonne paire de chaussures : C’est le BABA avant de partir en randonnée, pour les petites randos’ faciles, une bonne paire de baskets devrait suffire, sinon, je vous invite à investir dans une paire de chaussures de randonnées, les semelles sont plus « dures » et agrippent bien pour passer les rochers et autres cailloux notamment dans les montagnes.

2. Un Jogging : OK, nous n’avons pas fait énormément de randonnées, mais quand je croise dans marcheurs en jean je me demande bien comment ils font. Le jogging est aussi indispensable que les chaussures : il faut que vous y soyez bien.

3. Barre de céréales ou fruits secs : Quand vous faites une randonnée un peu longue, vous n’êtes pas à l’abri d’une petite fringale. Les barres de céréales ou de fruits (comme les barres nakd) ou les fruits secs (comme les box gula) seront vos meilleurs alliés : sain et énergique, que demander de plus ?

4. Une bouteille ou gourde d’eau : Bien s’hydrater est la base de tout sport, donc ne partez pas sans votre bouteille.

5. Un podomètre ou un bracelet connecté : Si comme moi, vous êtes curieux de savoir ce que vous avez parcouru durant votre rando’ le podomètre est le gadget (geek) indispensable !

6. Un sac à dos : Pour tout transporter pardi ! (et s’il est  joli c’est mieux non ?)

7. Un appareil photo : Parce qu’après tout, une randonnée, c’est aussi fait pour s’émerveiller !

8. Une carte : Avant de partir en randonnée, même si ces dernières sont très bien indiquées, avoir une carte papier peut s’avérer utile !

Et vous ? Quels sont vos équipements indispensables ?

mel

Terroir d'ici, Terroir sportif

{ Les randonnées #1 } – Le Pic Saint Loup

Depuis quelques mois maintenant, nous nous sommes trouvés une passion du dimanche en commun : les randonnées. Et il faut bien reconnaître que pour cela, le nord de l’Hérault nous gâte tout particulièrement…

Nous allons commencer cette série d’articles par une randonnée très réputée dans le coin : le Pic Saint Loup.

Difficulté : moyenne
Durée : 2h aller/retour + 1 bonne heure en haut pour admirer la vue au sommet (et se prendre un bon gueuleton bien sûr..)
Distance : 6 km

Pour tous ceux qui comme moi raffolent des cartes, vous pouvez la trouver sur le site de la Communauté des Communes du Grand Pic Saint Loup.

Le point de départ de cette randonnée se situe dans le village de Cazevieille (20km au nord de Montpellier). Le sentier est ensuite très facile à suivre, même pour une première sortie. Le départ est à une altitude de 294m et l’arrivée au sommet est à 658m. Il n’y a pas de difficultés particulières à signaler, si ce n’est d’être très vigilant avec les enfants au sommet !

Quelques conseils :
• Prenez votre repas et mangez sur une des plus belles terrasses héraultaises! Une fois au sommet, enfoncez-vous un peu dans les bois sur votre droite pour trouver des coins plus tranquilles.
• Si c’est possible, privilégiez cette randonnée pour un jour de la semaine, car étant victime de son succès, elle est très fréquentée.

IMG_1128IMG_1127
IMG_1154Vue sur l’Hortus depuis le sommet du Pic Saint-Loup.

IMG_1133

L’avis des Choupis : 7/10, la randonnée en elle même n’a pas énormément d’intérêt (ce n’est jamais très passionnant de faire un aller/retour..), mais on se prend une belle claque en arrivant au sommet devant un si beau panorama.

lucas

Terroir d'ici

Les Matelles

Originaires du Tarn dans le sud-ouest, le travail nous a emmenés à déménager dans l’Hérault il y a deux ans de cela. Après plusieurs mois passés à Montpellier, nous avons ressenti un besoin de revenir aux sources. Pour cela nous avons décidé de déménager pour un petit village de la campagne héraultaise. Revenir dans un endroit à taille humaine était un besoin indispensable pour mieux appréhender notre quotidien.

Afin de poursuivre notre présentation, nous allons donc tout d’abord commencer par nous présenter notre nouveau « chez nous » : Les Matelles !

DSCN9101

Ce village se situe au nord du Montpellier à une dizaine de minutes seulement du Pic St Loup.

Le cœur du village des Matelles, entouré de ses remparts, est un lieu empreint d’histoire. Le vieux village a été construit autour d’une place centrale un peu surélevée, la Place du Château, autour de laquelle s’agencent des maisons en pierre. Pour en avoir visité une quand nous cherchions encore un logement, c’est un vrai retour au XVe siècle une fois à l’intérieur !! Des murs de pierre épais qui font que la température à l’intérieur de ces maisons ne varie que de 2 ou 3 degrés été ou hiver, des petites portes où il vaut mieux se baisser pour rentrer si on dépasse 1m70 !

IMG_1166

DSCN9138

DSCN9153

DSCN9106

C’est un village très dynamique avec de nombreux commerces (restaurants, presse, bar, boulangerie, épicerie, coiffeur…) et services de proximité (écoles, poste..). La croissance démographique y a explosé ces 30 dernières années grâce notamment à sa proximité de Montpellier où de nombreux Matellois travaillent.

DSCN9107

Ce village est traversé par une rivière, le Lirou, à sec la majorité de l’année. Sa source est vraiment incontournable lors d’une promenade dans les environs. Le Lirou prend sa source dans une grotte au pied d’une falaise d’une vingtaine de mètres, située à une dizaine de minute à pied du cœur du village. Si certaines personnes se risquent à rentrer à l’intérieur, nous avons préféré nous cantonner à vous montrer l’extérieur de cette grotte.

IMG_0856

IMG_0918

La première photo a été prise suite à un gros orage et la deuxième a été prise… seulement 6 jours après la première ! Vous avez donc compris ce qu’il vous reste à faire si vous souhaitez voir la résurgence du Lirou en pleine action : attendre un gros orage… et se précipiter sur place une fois le beau temps revenu !

lucas

Terroir d'ailleurs, Terroir d'ici, Terroir gourmand, Terroir sportif

{ Présentation } Bienvenue !

logo-alrt-2

Commencer un blog n’est jamais facile, trouver les mots pour se présenter est bien plus compliqué qu’il n’y paraît… mais essayons de commencer par le commencement.

Nous sommes deux, Lucas et Mélanie, amoureux depuis 6 ans et nous avons une passion commune : Le terroir d’ici et d’ailleurs. Nous sommes curieux de découvrir la richesse que peut nous offrir notre pays et le monde. Nous aimons la « bonne bouffe » comme nous le disons chez nous, dans le sud. Nous aimons voyager, tester, déguster, voir, admirer… nous sommes des globe-trotters gourmands ! Nous avons décidé de vous partager nos bonnes adresses, nos découvertes, nos voyages. Nous parlerons de tout : Restaurants, visites (sportives et culturelles!) que ce soit du village voisin, de la France et des pays étrangers. Nos bons plans, nos coups de coeurs, nos déceptions.

Prêt à nous suivre ? 

On se donne rendez-vous très vite pour le premier article !